Ecrit le par dans la catégorie Non classé.

Sur plus de 10 millions de personnes concernées par le handicap en France, combien ont expérimenté la complexité et la lenteur des démarches administratives ? Parcours du combattant, dossiers à rallonge, délais ingérables, justificatifs en pagaille, portes closes… Chacun y va de sa petite expérience pour relater des obstacles exténuants. Selon le Baromètre de la complexité, DITP/BVA (décembre 2016), 35% des personnes handicapées et leurs aidants jugent les démarches administratives assez, voire très complexes.

Une mission dédiée

Face à ce constat, fin novembre 2017, le Premier ministre confiait à Adrien Taquet, député, et Jean-François Serres, membre du Conseil économique, social et environnemental, une mission visant à simplifier leurs relations avec l’administration (article en lien ci-dessous). Appuyée par la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP), elle doit rendre ses conclusions en avril 2018 afin de nourrir la préparation la Conférence nationale du handicap qui sera réunie en mai 2018. Pour mener à bien ses travaux, la mission a souhaité mobiliser différents outils : des entretiens individuels en face à face avec 120 personnes concernées sur les thèmes de la scolarisation, de l’emploi et de la vie quotidienne mais aussi de l’innovation sociale avec le recours à une technique d’immersion, permettant aux auteurs de reconstituer in concreto les parcours de vie des personnes.

7 grands moments à détailler

Elle lance également une grande consultation en ligne. Une « première », selon le gouvernement. « Ce que vous ne faites pas avec nous, vous le faites contre nous », affiche la Mission égalité handicap dans son communiqué. Elle affirme vouloir « écouter les personnes et partir de leurs besoins ». Les internautes sont ainsi invités, sur un site internet dédié au nom sans équivoque « Égalité handicap » (en lien ci-dessous), à identifier les freins et blocages qu’ils rencontrent dans leur vie. Le site est découpé en sept grands « moments »  : la découverte et la reconnaissance du handicap ; la prise en charge et l’accès aux soins ; l’éducation et la formation ; l’emploi ; la vie quotidienne ; la vie citoyenne et, enfin, l’avancée en âge. Cette consultation se veut « ouverte » ; les contributions sont apparentes et peuvent donner lieu à des réactions et des commentaires, ainsi qu’à un système de votation afin de hiérarchiser les attentes de chacun. La plateforme a été développée pour être accessible à l’ensemble des personnes en situation de handicap (vidéo en LSF ci-dessous), et dispose d’une version intégrée rédigée en FALC (facile à lire et à comprendre).

Témoigner, mode d’emploi

Pour témoigner, c’est simple  il suffit de se rendre sur  www.egalite-handicap.gouv.fr
1. S’inscrire sur le site
2. Choisir un ou plusieurs thèmes de témoignage
3. Ajouter ses témoignages
4. Commenter et évaluer les contributions d’autres personnes si besoin

La consultation est ouverte du 5 février au 9 mars 2018.

N’hésitez pas à apporter votre contribution !

Source handicap.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *