Ecrit le par dans la catégorie scolarité.

Des universités et des entreprises « aspies friendly », c’est-à-dire accueillantes et bienveillantes avec les personnes autistes Asperger, c’est ce que vise une nouvelle charte.

La charte « Construire une université Aspie friendly » a été signée le 22 novembre 2018, au sein de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC), en présence de Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées.

L’objectif du projet* ? Améliorer l’inclusion des personnes avec autisme sans déficience intellectuelle dans l’enseignement supérieur et vers l’insertion professionnelle. « Ce projet part d’un constat simple, explique le communiqué. Le nombre d’Aspies en emploi est faible, alors que leurs capacités intellectuelles et leurs forces sont des atouts pour les entreprises et les institutions ».

Porté par l’université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées, ce projet associe une vingtaine d’universités en France. Dans ce cadre, une charte « Entreprise Aspie friendly » a également été élaborée afin d’aider à identifier les bonnes pratiques pour lever les barrières dans l’accès à l’emploi. Bertrand Monthubert, porteur du projet, l’a co-signée avec plusieurs grandes entreprises : AutiConsultCGIMicrosoft et Thales.

AutiConsult, par exemple, entreprise internationale de services du numérique, est la première en France à employer spécifiquement des personnes avec spectre de l’autisme en tant que consultant en informatique. Elle se dit « fière de développer une culture professionnelle valorisant l’autisme, de reconnaître chacun de nos collègues pour ses forces et talents individuels. »

Source HANDICAP.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *