Ecrit le par dans la catégorie vos droits.

Depuis un décret paru le 1er janvier, les familles bénéficient d’un « forfait précoce » qui permet une prise en charge par la Sécu dès l’apparition des premiers troubles chez les enfants de 0 à 6 ans.
Concrètement, le médecin qui détectera des retards au développement chez un enfant pourra orienter les familles vers une plateforme qui les renverra ensuite vers des spécialistes -payés par la plateforme-.

 Jusque-là, avant que le diagnostic de l’autisme ne soit confirmé chez un enfant -processus qui peut durer plusieurs mois, voire plusieurs années-, le recours à des professionnels comme des psychomotriciens ou des ergothérapeutes n’était pas pris en charge par la Sécurité sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *